a propos.

Mes parents ont toujours aimé voyager. Ils se sont rencontrés à l'aéroport de Mexico et peu de temps après, ma mère s'est rendue en Australie pour rejoindre mon père. Quand j’étais jeune, nous avons souvent déménagé et aussi voyagé à travers le monde, passant même un an dans un petit village au Mexique. Les influences des cultures australienne et mexicaine, ainsi que nos longs voyages à l’étranger ont éveillé mon intérêt pour un style de vie nomade tout en m’ouvrant les yeux sur les nombreux modes de vie qui peuvent être vécus.

 

À l'âge de dix ans, j'ai reçu mon premier monocycle. C'est là que mon obsession pour cet objet impraticable a commencé; commandant des magazines de monocycle et utilisant le dial up pour me connecter à youtube afin d’apprendre de nouvelles astuces. Je voulais être comme Kris Holmes, Chris Huriwai ou les frères Poham.

En 2009, ma famille a déménagé à Wodonga pour que je puisse m'inscrire au Flying Fruit Fly Circus [Cirque de la mouche des fruits volants], où j'ai rencontré mes meilleurs amis et appris à lancer des flips. C'est là que j'ai vu Tom Tom Club et que j’ai voulu faire carrière dans le cirque, d'abord en tant que divertissement, puis en tant qu'art. Je suis diplômé du Flying Fruit Fly Circus en 2013 puis je passe un an comme barman à Melbourne, m’en vais au Japon pendant un mois pour me former en monocycle avec les clubs de freestyle japonais et travaille dans le Territoire du Nord, dans une communauté autochtone, enseignant le cirque aux enfants, achevant finalement mon voyage en auditionnant à l'École nationale de cirque de Montreal.

 

J'ai toujours été fortement influencé par la musique, en particulier le hip-hop et le rap, passant des heures avec les écouteurs sur les oreilles à écouter des artistes tels que Kendrick Lamar, Tom Scott et Horrorshow. J'aime l'immense histoire et la culture derrière le hip-hop ; j’ai toujours eu du mal à me concentrer sur la lecture, et la musique est devenue un nouveau moyen de plonger dans la poésie, le récit et le langage, et je me surprends encore à danser sur ses rythmes à l'arrêt du bus dans le noir.

 

 

Des ruelles aux grands toits, des salons aux toits de parking, des spectacles de rue à l'opéra de Sydney, tous les coins du monde sont un lieu de rendez-vous. Chaque goutte de sueur a le même poids. Je veux me consacrer à une culture, vivre de ma passion et comprendre le rôle de l’art et du divertissement dans le monde.

 

Je réside actuellement à Montréal et termine ma dernière année à l'École nationale de cirque.

CV

.

 
 
 
 

Photo credit Kosma Roy

 
 

contact.

  • Instagram Social Icon
  • Facebook Social Icon
  • Vimeo Social Icon

© 2019 RUBEN INGWERSEN - All Rights Reserved

Ce site a été conçu sur la plateforme de création de sites internet
.com
. Créez votre site aujourd'hui.
Commencez